Assemblée citoyenne du Séveragais

as-severac12.fr

  1. Accueil
  2. /
  3. Rencontres citoyennes

Rencontres citoyennes

Précisons...

On appelle « rencontres citoyennes » des évènements publics rassemblant des habitants du territoire (membres ou non-membres de l’association) autour de thématiques politiques d’intérêt général, qui peuvent concerner un sujet précis (par exemple l’aménagement de la voirie) ou plus généraux (par exemple améliorer la qualité de vie d’un quartier ou d’un village).

Concrètement il peut s’agir de réunions, de temps d’information, de débats, de balades citoyennes dans la ville en groupe pour discuter de certains questionnements, de sondages…

Les types de rencontres sont multiples :

1 – Les rencontres d’information lors de présentations avec des élus ou des spécialistes d’un sujet, servent à donner son avis lors de consultations sur des projets de la commune en cours, à travailler à plusieurs pour faire des suggestions ou propositions au conseil municipal (en petits groupes, par des sondages, appels à projets citoyens, balades exploratoires…), à faire part de leurs préférences sur certaines options des projets (sondage). »

2 – Les consultations visent à recueillir l’avis des citoyens, mais n’impliquent pas forcément de le prendre en compte. Elles aident les élus à se positionner sur un sujet. Dans tous les cas la décision sera argumentée.

3 – Les concertations impliquent une participation des habitants en amont du projet, avec des phases de débat public et une transparence plus grande. Le pouvoir décisionnel reste toutefois exclusivement dans les mains de l’autorité publique. Il existe différentes formes de concertations, qui impliquent une association plus ou moins grande de la population : la concertation de communication (qui a pour but de communiquer auprès de la population), la concertation légale (lorsqu’elle est obligatoire), la concertation structurelle (qui met en place une structure dédiée, tels que les conseils de quartier), la concertation d’engagement (où le dialogue participatif est mis en place par certains élus dès le début de leur mandat), la concertation de construction (lors de l’association de la population sur la construction d’un projet précis), la concertation d’attente (dans les cas de report de projet par exemple).

4 – La co-élaboration relève d’un niveau de démocratie participative plus avancé. Les citoyens élaborent des projets avec l’autorité publique, et celle-ci doit se justifier si elle ne suit pas les conclusions des débats ou conférences citoyennes.